actus

Y a-t-il de l'aide pour l'éjaculation précoce?

On a signalé que l'éjaculation rapide ou prématurée affecte jusqu'à un tiers de tous les hommes à un moment donné de leur vie. Cela peut être une condition très pénible pour l'homme et son partenaire. Il ne se passe pas un jour où aucun homme ne cherche de l'aide pour contrôler son éjaculation et son apogée.

La définition de l'éjaculation précoce est très subjective. Fondamentalement, l'éjaculation prématurée est définie comme «lorsqu'un homme éjacule plus tôt qu'il ne le désire, ce qui lui cause de la détresse ou celle de son partenaire». En d'autres termes, si l'homme éjacule en 10 secondes et que cela ne le dérange ni son partenaire, ce n'est pas un problème. Certains hommes sont convaincus d'avoir une éjaculation précoce car ils éjaculent en 15 ou 20 minutes. Si cela cause de la détresse à lui ou à son partenaire, c'est un problème.

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe des traitements efficaces! Comme pour pratiquement tous les aspects de la médecine sexuelle, cela implique de traiter toute la personne. Une approche combinée de la médication et de la thérapie comportementale se traduit par une solution efficace et durable. Dans de nombreux cas, nous recommandons des médicaments qui ralentiront l'éjaculation. En même temps, nous commençons à explorer comment l'homme a des relations sexuelles et comment nous pouvons modifier son expression sexuelle pour l'aider à apprendre à contrôler l'éjaculation. Une fois les approches thérapeutiques maîtrisées, nous pouvons explorer la réduction progressive du médicament.

Il existe plusieurs remèdes maison pour les patients atteints d'éjaculation précoce. Pour certains hommes, ceux-ci seront efficaces, cependant, de nombreux hommes devront incorporer une sorte de traitement médical au début. Nous constatons que l'inclusion de médicaments arrête la spirale descendante et aide les hommes à réussir rapidement. Une fois que nous sommes sortis du «stade aigu» du traitement, nous commençons la thérapie.

Une partie du traitement doit toujours comprendre la recherche des causes sous-jacentes. Pour de nombreux hommes, nous découvrons un trouble anxieux sous-jacent. L'anxiété aggrave fréquemment l'éjaculation précoce. L'éjaculation est un réflexe médullaire inférieur et fait partie du système nerveux sympathique. Le système nerveux sympathique est la partie de nous qui est chatouilleuse, nerveuse, nerveuse ou nerveuse. L'anxiété fait partie intégrante de ce système nerveux. L'anxiété peut être situationnelle, comme autour de l'activité sexuelle, ou une anxiété généralisée qui pourrait affecter négativement la vie en général.

Si vous vous retrouvez aux prises avec une éjaculation précoce ou tout autre problème d'éjaculation, une aide est disponible – contactez-nous pour fixer un rendez-vous.